Qui sommes nous ?

Entrée à l’assistance publique hôpitaux de Paris en 1975, ma profession d’infirmière, pluridisciplinaire m’impose l’évidence d’accompagner la souffrance et la mort.

Si l’une est soulagée imparfaitement, l’autre fut longtemps escamotée, occultée. En 1981 à l’école des cadres, le thème des « Médecines douces » abordé dans mon mémoire est déjà le révélateur d’une prise de conscience de la vie jusqu’au bout.

La mort de mon fils me renvoie à la question essentielle de la survivance de l’âme.

Voici mon témoignage :
Crois, Vis, Espère • Michèle Blivet • Ed. Publibook

Résumé :
Michèle, terrassée par la mort de son fils, Jean-Paul, se lance dans l’écriture automatique sur le conseil de médiums. Elle finit par recevoir des messages de sa part, qui lui décrivent la vie dans l’au-delà une vie où les êtres se matérialisent par des vibrations, où chacun doit effectuer une tâche précise par rapport au monde des vivants, afin de rapprocher monde matériel et spirituel par l’amour. Jean-Paul dicte à sa mère le rôle qu’elle doit jouer sur terre, un rôle d’ambassadrice de l’au-delà. Elle le remplit fidèlement à travers ce livre.

Ce livre est diffusé par l’auteur au prix de 13 €